Rechercher

Le Voyage

Par Elora Binther





Le voyage ne se réduit pas à un déplacement physique dans un environnement quelconque. Il peut être interprété de manière infinie, mais ce qui rend le voyage unique c’est la possibilité qu’il offre de transmettre une expérience individuelle. Chaque personne ou chose vit un voyage différent l’affectant exclusivement. Ainsi, toute nouveauté peut potentiellement devenir un voyage incroyable, comme la découverte d’une culture ou l’histoire cachée derrière une peinture.

J’ai compris tout cela lorsque j’ai ébauché pour la première fois cette fresque. Une image qui est immobile mais qui raconte toute une vie. Chaque coup de pinceau raconte quelque chose de puissant, comme chaque variation de couleurs ou l’amplitude des textures. À chaque fois que mes yeux changent de position pour se poser sur une autre partie de la toile, c’est un voyage qui se crée. Le peintre ne raconte pas d’histoire, il laisse son œuvre s’exprimer par elle-même. Ainsi elle va murmurer des histoires absolument différentes pour chaque lecteur permettant de l’expédier dans des aventures uniques.

Cette peinture que j’ai moi-même peinte m’a fait voyager dans un univers fantastique. Je ne contrôlais aucun de mes mouvements, comme si la peinture savait où se placer pour écrire ce qu’elle voulait. À chaque clignement d’œil, un nouveau mot était formé et l’histoire continuait. Les formes sophistiquées d’une branche d’un bonsaï racontaient l’importance de la culture japonaise. Et sa transformation en une forme ronde et non soutenue me rappelait la beauté et la variance dans styles de cette culture. Cette branche composée de trente-six brins différents contraste avec le bleu, le vert et le jaune du ciel et me transporte vers un monde imaginaire que fait vibrer chaque paysage oriental. On y trouve également le calme et la sensibilité du silence troublé par le chahut que crée la ronde des nuages dotés d’une alternance impressionnante de couleurs et de formes. On passe d’un bleu triste et émotionnellement vert, inspirant l’inquiétude de la turbulence qui vient, muant en un bleu confiant et puissant pouvant percer et mobiliser n’importe quel rayon de soleil. Et se cachant derrière les plus gros nuages, surgit la pointe d’un rouge tellement doux qu’il transcende la beauté du calme dans une guerre déchaînée remplie de haine. De plus, la pointe de blanc me fait sourire, car elle fait apprécier ce moment de pureté distinct dans cette bagarre de bleus polysémiques qui veulent surpasser les autres, comme un rappel à notre société encombrée de discriminations qui essaye de repousser par une bourrasque ou une pluie, le petit être qui raisonne la vérité.

Toutes ces couleurs individuellement uniques, forment ensemble un mélange de multitudes de possibilités d’aventures, d’interprétations et portent leur propre raison d’exister. Il suffit d’un tête-à-tête avec elles pour comprendre leurs représentations pour se projeter dans un tout nouveau voyage tout en restant les pieds fermement ancrés sur terre. De plus, malgré leur forme physique 2D, nous pouvons imaginer ce qui se trouve derrière une porte et alors construire un monde imaginaire et aller au-delà de l’interprétation visuelle. C’est ça le vrai voyage. Partir plus loin que le possible, découvrir plus que ce qui est matériel, se laisser totalement mouvoir par les émotions.

Elora Binther

1 vue

Contactez-nous!

l'Air de dire.nl